Cordon bleu maison

Après les nuggets et le poisson pané, que je réalise quasiment toujours maison, je me suis lancée dans les cordons bleus !
Il faut dire que mes enfants les aiment beaucoup, contrairement à moi. Et quel dommage car cette alliance de poulet, de fromage et de chapelure est délicieuse, quand elle n’est pas industrielle !
Leur réalisation vous demandera certes un peu de temps mais le résultat en vaut la chandelle, tant au niveau gustatif que pour la satisfaction personnelle de savoir ce que l’on mange.

Avec 500 grammes de poulet, j’ai obtenu 4 cordons bleus généreux de 125 gr chacun, mais il est possible d’en faire 5 à 100 gr chacun.

Préparation25 minutes
Cuisson10 minutes

Ingrédients

500 gr de filets de poulet
1 cs de lait en poudre
2 portions de kiri
Sel
Poivre

Oeuf battu
Farine
Chapelure

Préparation

Dans le hachoir, mettre le poulet coupé en gros morceau, le fromage, la chapelure, le sel, le lait en poudre et le poivre (étape 1).

Mixer le tout jusqu’à l’obtention d’un hachis homogène (étape 2).

Diviser la préparation en quatre parties (ou 5 pour des cordons bleus moins gros) (étape 3).

Déposer du papier sulfurisé sur une plaque. Fariner légèrement les boules de farce et les aplatir sur une épaisseur d’environ 1/2 cm. Ne pas hésiter à se fariner les mains pour éviter que la préparation ne colle trop (étape 4).

Déposer une tranche de charcuterie (étape 5), puis de fromage à croque monsieur ou d’emmental (étape 6).

Replier le tout pour former un demi cercle (étape 7) et répéter l’opération. Fariner les cordons bleus, au dessus et en dessous (étape 8).

Préparer la panure : battre un oeuf dans un récipient et mettre de la chapelure dans un autre (étape 9). Assaisonner.

Tremper les cordons bleus dans l’oeuf puis dans la chapelure (étape 10).

Réserver sur une assiette (étape 11).

Chauffer un fond d’huile dans une poêle anti adhésive et y faire cuire les cordons bleus, sur chaque face a feux doux, jusqu’à ce que les deux côtés soit bien dorés, en s’assurant que la viande est bien cuite (étape 12).

Déguster chaud.

Laisser un commentaire