Brioche saoudienne “ruche” | Ultra moelleuse

Le mois béni est arrivé hier et je souhaite à toute la communauté musulmane un excellent mois de Ramadan, placé sous le signe de la piété, du partage, de la générosité et de la convivialité (ne plus être en confinement comme les années précédentes est l’occasion de se retrouver à nouveau en famille ou entre amis 🙂

Pour démarrer cette série de recettes consacrée à ce mois sacré, je partage avec vous l’une des recettes que j’ai découverte il y a de nombreuses années, et qui aura toute sa place aussi bien sur la table du ftour (repas de rupture du jeûne), que celle du sahour (repas de l’aube).

En faisant un tri il y a quelques jours dans de vieux classeurs de recettes, j’ai retrouvé celle de cette superbe brioche, que je réalisais très souvent il y a 7 ou 8 ans. D’ailleurs, je n’aurais pas du arrêter, elle est tellement délicieuse et moelleuse ! C’est décidé, elle ne restera plus dans les placards !

Toute ma petite famille l’a adoptée, elle a deux avantages principaux, en plus d’être jolie, moelleuse, légère et peu sucrée tout en étant gourmande.
Vous pourrez la déguster salée : avec du fromage, des olives, des rillettes de thon comme nous l’avons fait ou encore de la charcuterie.
Vous l’aprécierez également en version sucrée avec de la pâte à tartiner, du beurre, de la confiture ou du miel.

Avec ces quantités, j’ai obtenu deux brioches, j’ai laissé la première ronde et nature façon rûche d’abeille, et la seconde de forme carrée, fourrée de fromage type Kiri, qui ajoute une texture crémeuse quand on croque une bouchée.

Niveau organisation, comme il est souvent possible de le faire pour les pâtes levées, j’ai réalisé la première pousse la veille au soir, et le façonnage et la cuisson le lendemain matin.

Pétrissage10 minutes
Levée 2 heures 15 minutes
Cuisson25 minutes

Pour 2 brioches 

Ingrédients

Pâte
500 gr de farine fluide
180 ml de lait tiède
20 gr de levure fraîche
30 gr de lait en poudre
55 gr de sucre blanc
1 cc rase de sel
2 oeufs moyens
100 gr de beurre
2 cs d’eau de fleur d’oranger

Dorure
1 jaune d’oeuf
un peu de lait

Préparation

Dans le bol du robot, verser la farine, le sel, le lait en poudre et le sucre en poudre.

Creuser un puits et verser au centre la levure fraîche émiettée, les oeufs et l’eau de fleur d’oranger.

Commencer le pétrissage en versant l’eau en filet progressivement. Le pétrissage dure environ 10 minutes, on obtient une passe lisse.

Ajouter enfin le beurre mourre et poursuivre le pétrissage 5 minutes afin de l’incorporer totalement. On obtient une pâte lisse et légèrement collante (étapes 1 et 2).

Former une boule, fariner la pâte (étape 3), couvrir le bol et laisse la pâte doubler de volume pendant environ 1h30 (étape 4).

Au terme de la levée, dégazer la pâte .

Personnellement, comme j’ai réalisé la pâte la veille au soir, j’ai dégazé la pâte en appuyant dessus à l’aide du poing une fois dans le bol, puis j’ai recouvert le bol avant remettre le tout au frais.

Le lendemain et après une nuit au frais, la pâte a encore bien gonflé (étape 1). Dégazer à nouveau la pâte, cette fois sur un plan de travail fariné.

Partager la pâte en deux parties (étape 2).

J’ai réalisé deux brioches différentes.

  • Pour une brioche ronde (moule de 24 cm de diamètre)

(Le nombre de boules dépendra de la taille de votre moule)

Diviser la pâte en 21 pâtons de 25 grammes, puis une boule pour le centre de 35 grammes (étape 3).

Façonner des boules bien lisses et les disposer dans le moule graissé et fariné. Commencer par l’extérieur, en laissant un peu d’espace entre elles, terminer par la plus grosse boule au centre (étape 4).

Laisser pousser la pâte 45 minutes (étape 5).

Préchauffer le four à 180°C. Dorer la brioche à l’aide d’un pinceau (étape 6).

Paremer les boules de graines de sésame et de nigelle (étape 8).

Enfourner pendant 30 minutes jusqu’à ce que la brioche soit bien colorée (étape 7). Laisser tiédir sur une grille.

  • Pour une brioche carrée (moule tablette Demarle de 20,5 cm de côté)

Partager la pâte restante en 16 pâtons (j’ai obtenu 16 pâtons de 24 grammes).

Former grossièrement des boules (étape 1). Aplatir légèrement dans le creux de la main chaque boule et y déposer un morceau de fromage tpe Kiri (étape 2).

Refermer la pâte pour enfermer le fromage, bouler.

Disposer les boules au fur et et à mesure dans le moule (étape 3).

Laisser également pousser 45 minutes avant de dorer (étape 4).
Parsemer de graines de nigelle et de sésame (étape 5).

Enfourner pendant 30 minutes jusqu’à ce que la brioche soit bien colorée.

Démouler et laisser tiédir la brioche sur une grille.

Laisser un commentaire

Cet article a 2 commentaires

  1. Dan

    Comme c’est beau, j’admire la régularité!! bravo, bizz

    1. Linda

      Merci beaucoup Dan 🙂