Pizza poğaça – Petits pains turcs moelleux, garnis

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais la cuisine Turque a la côte en ce moment, surtout sur Instagram.

Je n’ai pas résisté à tester cette nouvelle recette et je pense que ce n’est pas la dernière tant cette cuisine m’a l’air riche et variée. J’ai vu une multitude de recettes, toutes très différentes, de la plus simple à la plus sophistiquée.

Il y a quelques jours je vous proposais la recette des célèbres pidé, cette pizza fine en forme de barquette. Je vous propose aujourd’hui une pizza bien plus dodue. Elle est préparée avec une pâte pour poğaca (se prononce “poatcha”), ces pains traditionnels extrêmement moelleux, que l’on pourrait même appeler brioches, et dont il existe de nombreuses variantes.
Ils sont tantôt nature saupoudrés de graines de sésame, tantôt farcis au peynir (fromage turc), on les retrouve en forme de bracelets, de croissants ou encore en forme de chaussons.

Cette pâte est tellement agréable à travailler, en plus, elle demande un temps de pétrissage très court, que demander de plus?

J’ai découvert cette variante grâce à Yonca, que je suis sur Instagram, et qui nous partage quotidiennement et généreusement ses délicieuses recettes.

La mesure utilisée est celle du verre, le mien a une contenance de 150 ml (verre à thé).

Préparation1 heure
Levée1 heure 40
Cuisson20 minutes

Pour environ 16 pains

Ingrédients

Pâte
1 verre de lait
1 verre d’eau tiède
1 verre d’huile
20 gr de levure fraîche
2 oeufs (garder un jaune pour la dorure)
1 cs de sucre
1 cc de sel
6 verres de farine

Garniture
Sucuk (saucisse turque)
Poivron vert
Tomate
Olives vertes
Sauce tomate
Peynir
Graines de nigelle
Oeufs

Dorure
Jaune d’oeuf
1 cs de lait
Graines de nigelle/pavot/sésame

Préparation

Dans un saladier ou dans le bol du pétrin, verser les liquides : le lait, l’eau tiède, l’huile. Y diluer la levure fraîche.

Ajouter le sucre puis les oeufs (l’un des jaunes est mis de côté pour la dorure) et fouetter.

Incorporer la farine et le sel en versant directement les 5 premiers verres. Pétrir et ajouter progressivement le sixième et dernier verre.
Pétrir 5 à 7 minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse, très agréable au toucher.

Couvrir le bol et laisser doubler (voire tripler) la pâte (étape 1).

Préparer les différentes garnitures.

Découper des rondelles de suçuk, du poivron vert, de la tomate et des olives vertes.
Dans un autre bol, mélanger du fromage turc avec un oeuf entier et environ une cuillère à soupe de graines de nigelle (image 6).

Au terme de la levée, dégazer et huiler la pâte (étape 2).

Avec les mains huilées, façonner des boules de la taille d’une clémentine. Déposer les boules au fur et à mesure sur une plaque munie de papier cuisson (étape 3).

A l’aide d’un verre, former un creux (étape 4).

Y déposer la garniture : soit celle avec de la charcuterie (j’ai déposé une touche de sauce tomate avant de déposer la charcuterie et les légumes) soit celle au fromage (étapes 5 et 7).

Laisser pousser 40 minutes.

Préchauffer le four à 190°C.

A l’aide d’un pinceau, badigeonner les bords des petits pains d’un mélange de jaune d’œuf et de lait (étape 8).

Saupoudrer les petits pains de graines de pavot, nigelle ou autre.

Enfourner pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce que les poğaça soient bien dorés.

Ces petits pains sont extrêmement moelleux :

Quelques jours plus tard, j’ai renouvelé l’expérience sous une forme différente.

Toujours avec la même pâte, j’ai formé des croissants, que j’ai fourrés au fromage uniquement.

Laisser un commentaire